Religiosas María Inmaculada


Faire la volonté de Dieu en toutes choses, voilà ce que je veux
Sainte Vicenta María
(AEE, d 7º, m 1ª)

Ces mots de Sainte Vicenta María sont la synthèse de sa vie

vicenta maría

1847

Vicenta María nait le 22 mars 1847, à Cascante, petite ville à la limite de la Navarre sur le territoire de Tudela, dans une famille chrétienne et aisée de l'époque

 

1854

A l'âge de sept ans, elle voyage pour la première fois à Madrid pour la profession religieuse de a tante visitandine. D'avril à octobre 1854 elle demeure dans la capitale et elle entre en contact, pour la première fois, accompagnée de sa tante María Eulalia Vicuña, avec la souffrance et le déracinement des jeunes filles malades à l'hôpital

 

1857

En 1857, elle revient à Madrid pour compléter sa formation. C’est une jeune fille de son temps qui vit et connait de près la réalité sociale injuste, source d’exclusion, et celle-ci changera sa vie. Elle assiste comme externe au Collège de Saint Louis des Français.

 

1864

Elle est attirée par la Vierge Immaculée et propage sa dévotion auprès de toutes les personnes qu'elle rencontre, spécialement à Carabanchel où elle passe l'été et où elle fonde le “rosaire vivant”.

 

1868

Elle décide de fonder la Congrégation des Religieuses de Marie Immaculée

 

1876

La recherche du projet de Dieu sur sa vie, son expérience spirituelle d’avoir été préservée du mal par l’amour miséricordieux de Dieu envers elle, et la situation de précarité et d’abandon social des jeunes filles qui émigrent vers la ville, la pousse à s’engager pour les préserver du mal, en fondant à Madrid la Congrégation des Religieuses de Marie Immaculée.

 

1890

Elle fait sa profession perpétuelle et meurt à Madrid à l’âge de 43 ans

 

Vicenta María s’est laissée séduire par Jésus “pauvre et humble”, et elle s’efforça pendant toute sa vie d’apporter une réponse à l’amour reçu de Dieu, en se donnant totalement “dans l’amour et le service” des jeunes filles